My-Meteo.fr

Marées

Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Imprimer la pageAjouter aux favoris Envoyer par mail

Le secret de la momie

jeudi 09 février 2017 11:12 Il y a : 16 days
Auteur : AL

Jusqu’au 30 avril, découvrez les conclusions des études réalisées sur la momie du muséum Emmanuel Liais.

Le muséum Emmanuel Liais compte, parmi ses collections, une momie égyptienne et son sarcophage. Une lettre datée de 1832 et signée de Jean-François Champollion certifie que le sarcophage est celui d’une « momie de femme mariée, nommée Sachonsis, fille du prêtre Petmouthis ». 

Bien que le sarcophage accompagnant la momie porte l’inscription d’un prénom féminin, il n’est pas possible d’en tirer des conclusions définitives car les Egyptiens recyclaient parfois les sarcophages. Suite aux progrès accomplis dans le domaine de l’imagerie médicale et de la médecine, le muséum Emmanuel Liais a donc entrepris, en septembre 2016, des examens approfondis, avec le soutien du Centre hospitalier public du Cotentin et de l’Andra.

Les premières radios et images du scanner ont révélé un squelette en désordre, suggérant que la momie avait été débandelettée dans le passé. L’aspect des sutures du crâne et l’arthrose évoquent un adulte décédé à un âge avancé. Le bassin, brisé en plusieurs morceaux, a exigé plusieurs semaines de reconstitution, images par images. Une fois recomposé, l’équipe médicale a pu confirmer l’hypothèse d’un sujet féminin.

Des analyses au carbone 14 ont complété ces examens afin de dater la momie avec plus de précision : elle aurait vécu entre 351 et 55 av. J.-C.

Une exposition itinérante

L’histoire de la momie et les résultats des examens feront l’objet d’expositions successives en 2017, chez chacun des partenaires de cette opération :

Jusqu’au 30 avril 2017, salle Egypte du muséum Emmanuel Liais, Parc Emmanuel Liais, Cherbourg-en-Cotentin.

Mai-juin 2017, dans le hall d’accueil du Centre hospitalier public du Cotentin, à Cherbourg-en-Cotentin.

Juillet-août 2017, dans le hall d’accueil du Centre hospitalier public du Cotentin, à Valognes.

De septembre à décembre 2017, dans le bâtiment d’accueil du public du centre de stockage de l'Andra, à Digulleville.


Contactez-nous

Vous avez une question, une suggestion ? Laissez nous un message !

Ville de Cherbourg-Octeville