My-Meteo.fr

Marées

Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Imprimer la pageAjouter aux favoris Envoyer par mail

Femmes dans la ville 2017: un festival pour l'égalité


Du 3 au 12 mars 2017, le Festival Femmes dans la ville affirmera avec force l'engagement de Cherbourg-en-Cotentin en faveur de l’égalité femmes/hommes.

Le festival Femmes dans la ville vise à lutter contre les discriminations et les stéréotypes et à promouvoir l’égalité femmes-hommes. Il rassemble à chaque édition 400 bénévoles et près de 6 000 festivaliers. 

Deux parrains d’envergure

Julie Gayet, actrice, réalisatrice et productrice, sera la marraine de Femmes dans la ville 2017. Engagée en faveur du droit des femmes, elle sera présente les 7 et 8 mars et viendra notamment présenter la soirée Le cinéma a-t-il un sexe ? 

Auteur, comédien et scénariste, Guillaume Nail sera le parrain de l'édition 2017. Présent lors de l'inauguration, il sera l'invité d'une rencontre littéraire le 10 mars à la bibliothèque Prévert. Il sera également présent en amont du festival et animera des ateliers d’écritures autour de l’égalité à la maison d’arrêt de Cherbourg et aussi au point accueil des Eglantines.

Côté spectacles, l’association Cultur’Elles est toujours à la manœuvre. Pour sa programmation au féminin, elle a mis en avant l’humoriste Virginie Hocq qui vient présenter son dernier spectacle, le spectacle Simone (en veille) de la cie Dodeka reprenant des paroles de femmes entendues lors de La Cherbourgeoise, Catherine Dargent ou encore la jeune musicienne Lidwine.

La Cherbourgeoise lance le festival

Pour la première fois, la course La Cherbourgeoise aura lieu le premier dimanche du festival, et non en clôture. Cette course rassemble environ 1 600 personnes chaque année, récoltant environ 6 000 € en faveur des personnes atteintes par un cancer du sein dans le Cotentin. Pour s'inscrire, rendez-vous ici.

Enfin, pour la première fois, le village du festival s'installe au musée Thomas Henry. Le public pourra y prendre ses billets pour les spectacles et y découvrira l'exposition I am expected to… avec les œuvres de dix étudiants de l’ÉSAM Caen-Cherbourg inspirées du sexisme médiatique ou de l’invisibilité des femmes artistes, et présentée en écho à celles de l’artiste invitée Myriam Mechita. 

L’accès au musée sera gratuit pendant le festival. 

 

Retrouvez toutes les informations du festival ici, ou consultez le programme en ligne.


Contactez-nous

Vous avez une question, une suggestion ? Laissez nous un message !

Ville de Cherbourg-Octeville