Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Imprimer la pageAjouter aux favoris

L'extension du hall technologique du LUSAC inaugurée


L’extension du hall technologique permet désormais au Laboratoire universitaire des sciences appliquées de Cherbourg d’être regroupé en un lieu unique, propice au développement des activités des chercheurs, favorisant également le lien avec les étudiants du site universitaire à proximité.

Le premier bâtiment du hall technologique, abritant le laboratoire Corrodys, a été livré en 2008. L’extension de ce hall technologique, inaugurée ce vendredi 1er décembre, a été imaginée par la Communauté urbaine de Cherbourg dans l’optique de regrouper les chercheurs du LUSAC, jusqu’alors disséminés sur l’ensemble du site universitaire cherbourgeois. Ce site unique contribue à favoriser les synergies entre les équipes de recherche, ainsi qu’entre les laboratoires et les entreprises, avec des espaces de travail collaboratifs, à proximité de la zone des Fourches. 

 

Pluridisciplinaire, le LUSAC, créé en 1994 et rattaché à l’Université de Caen, regroupe des activités de recherche dans les domaines de l’efficacité énergétique et du transfert thermique, du stockage de l’énergie et des matériaux, de l’écoulement et de l’environnement (avec un rattachement scientifique des chercheurs du CNAM/Intechmer). Le laboratoire travaille avec plusieurs grandes entreprises et industries (EDF, Engie, CMN, Naval Group, Segula…) et développe de nombreuses collaborations avec des pays étrangers. Il représente également l’Université dans les instances de France Energies Marines. 

Le LUSAC compte actuellement un effectif de 57 chercheurs, dont plus de quarante sont basés à Cherbourg-en-Cotentin, les autres travaillant à Saint-Lô. L’équipe est également reconnue par les publications de ses chercheurs (26 de 2004 à 2009, 111 entre 2010 et 2016).

 

Fortement soutenu par les collectivités du Cotentin, notamment par un engagement financier de près de 1,6 millions d’euros, ce projet de valorisation de la recherche publique s’inscrit dans une politique globale en faveur du développement du site universitaire mené depuis près de trois décennies. 

« Cette deuxième tranche du hall technologique intervient après trente années d’investissements pour l’implantation des établissements d’enseignement supérieur, d’abord Intechmer en 1986 à Tourlaville, puis avec le site universitaire à partir de 1988, qui a notamment vu dans le courant des années 2000 l’aménagement de la bibliothèque, du hall technologique et de la halle des sports... Cette politique publique répond aux enjeux d’emplois et de formations sur notre territoire, souligne Benoît Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin. Le projet d’extension de la zone d’activité des Fourches prévue en 2019 - 5 hectares supplémentaires aux 13 existants – appuie ces perspectives de développement. »

La Communauté d’agglomération du Cotentin exercera à compter du 1er janvier 2018 la compétence de l’enseignement supérieur et de la recherche, en lien avec le développement économique dont elle a également la charge depuis le 1er janvier 2017, date de sa création. 


Contactez-nous

Vous avez une question, une suggestion ? Laissez nous un message !

Ville de Cherbourg-Octeville