Stationner en ville

Des changements au 1er janvier 2018

La réforme du stationnement payant sur voirie entre en vigueur le 1er janvier 2018 et permettra aux villes de gérer complètent leur politique de stationnement.

Stationnement non payé à l’horodateur ou dépassement de la durée de stationnement mentionnée sur le ticket délivré par la machine ? Désormais, l’usager ne paiera plus de contravention mais devra s’acquitter d’un forfait post-stationnement, après réception d’un avis de paiement automatisé à son domicile, suite au contrôle par un agent assermenté (ASVP).

Le montant de ce forfait post-stationnement est fixé par les communes elles-mêmes, et sera de 20 € à Cherbourg-en-Cotentin. « Concrètement, si par exemple un automobiliste paie un stationnement pour une durée de 2h – soit 1,40 € -, qu’il dépasse cette durée de stationnement, l’avis de paiement automatisé qu’il recevra chez lui portera sur la somme de 18,60 €. Soit 20 € de forfait post-stationnement moins la somme payée à l’horodateur », explique Hervé Burnouf, adjoint à la police municipale, à la gestion du domaine public et au stationnement. 

Des règles de stationnement et des tarifs revus

Cette nouvelle règlementation implique de revoir les règles de stationnement en ville. Aucun changement concernant les parkings à barrière (le stationnement reste à 0,50 €/h), ni les parkings gratuits, qui le resteront. « Nous ne modifions pas non plus les horaires du stationnement payant (9h-12h et 14h-18h). Il est utile de rappeler la gratuité sur la voirie pour les véhicules des personnes handicapées, ainsi que pour les propriétaires des véhicules électriques et hybrides pendant deux ans », souligne Hervé Burnouf.

En revanche, le périmètre de la zone payante va évoluer. « C’est une extension, vraiment à la marge, pour la rue de l’Alma, la place Sarail, les rues Thomas Henry, Paul Doumer et François 1er. Parallèlement, la rue Gambetta et la rue des Tribunaux deviennent des zones « arrêt minute », avec un stationnement gratuit pendant 30 minutes. ».

Les tarifs augmenteront légèrement. « Nous passerons au 1er janvier à 0,80 € la première heure au lieu de 0,60 €. Rappelons que dans les communes de même ampleur que Cherbourg-en-Cotentin, le tarif est en moyenne d’1,50 € de l’heure », argumente l’élu. Cherbourg-en-Cotentin reste, même avec cette modeste augmentation, classée parmi les cinq villes les moins chères de France.

 

Les abonnements

Un abonnement est possible pour les parkings Notre-Dame, Gambetta-Fontaine et Napoléon. Seul le parking de la Trinité n’a pas de formule d’abonnement.

Notre-Dame : 35 places abonnés (actuellement complet)

44 €/mois, 434 €/an.

Gambetta-Fontaine : 150 places abonnés (128 occupées actuellement)

52 €/mois, 522 €/an

Napoléon : uniquement réservé aux abonnés (quelques places disponibles)

25 €/mois, 277 €/an. Abonnement possible à la semaine : 10 €/semaine.

 

L’abonnement résidentiel (160 abonnés actuellement) permet le stationnement sur voirie dans certains secteurs du centre-ville, pour les habitants locataires ou propriétaires résidant dans certaines rues.

 

Les cartes prépayées : peu connues, elles permettent aux particuliers et à certaines catégories professionnelles de payer leur stationnement et de les recharger sur les horodateurs.

Renseignements au 02 33 78 19 50 ou au Bureau des droits de place, situé parking Gambetta-Fontaine.

Contactez-nous

Vous avez une question, une suggestion ? Laissez nous un message !

Maison Flora  Tristan
Du jeudi 21 décembre 2017 au mercredi 31 janvier 2018

Programme de la Maison Flora Tristan

Découvrez les activités proposées en janvier 2018 à la Maison Flora Tristan.

Cherbourg-en-Cotentin primée pour son réseau d'espaces publics

Le 29 novembre, le Séminaire Robert Auzelle, association pour la promotion de l'art urbain, a...

Ville de Cherbourg-Octeville