Min: 12°
Max: 16°

Marées

Musée de la Libération
Fort du Roule – 50100 Cherbourg-Octeville
Contact :  02 33 20 14 12 – musees@ville-cherbourg.fr

Plein tarif : 3,80 € ; tarif réduit : 2,10 €
Gratuit le dimanche
Fermeture en décembre et janvier

Les expositions

Regards croisés

La Ville de Cherbourg-Octeville en partenariat avec l’association Mémoires & Terroirs, initiatrice du projet, propose une exposition sonore et photographique au musée de la Libération. Réalisée à partir de témoignages de Normands et d’Allemands, anciens prisonniers de guerre et requis au STO (Service du travail obligatoire) lors de la Seconde Guerre mondiale, cette exposition évoque la captivité et les conditions de vie de jeunes hommes exilés en Allemagne et en Normandie. « Dans cette exposition, les souvenirs des témoins normands font écho aux récits des témoins allemands, et vice-versa », explique Michelle Baudry, responsable du service des publics aux musées de Cherbourg-Octeville.

Collectés depuis 2013 par l'association Mémoires & Terroirs, grâce à un appel à témoins lancé en direction des prisonniers de guerre ou requis au STO, les 31 témoignages, mis en ligne sur le site des archives départementales de la Manche, offrent aux visiteurs un éclairage original sur le conflit de 1939-1945. Tout a débuté avec le projet « Mémoires de centenaires ». « Parmi les personnes rencontrées, il y avait quatre anciens prisonniers de guerre, explique Marie Tassel, de l’association Mémoires & Terroirs. L’idée est née de prolonger la collecte sur cette thématique et de la valoriser sous forme d’une exposition, en présentant des portraits, mais aussi des témoignages enregistrés et des objets issus de leur captivité ». Pour Catherine Gentile, maire-adjointe à la culture  « l’'association Mémoires & Terroirs a réalisé un inestimable travail de collecte avec près de trente heures d'enregistrement et six cent documents ».

En 2016, l’exposition partira en Allemagne à Bremerhaven, ville jumelée avec Cherbourg-Octeville, où elle sera présentée au Historisches Museum Bremerhaven.

Du 8 mai au 29 novembre 2015. 

Autour de l'exposition :

Lectures théâtralisées

Lectures théâtralisées par des lycéens de l'option théâtre du lycée Millet, dirigés par leur enseignante Claire Fournier, à partir de témoignages récoltés pour l'exposition "Regards croisés. Prisonniers ici et là-bas..."

Le vendredi 8 mai, musée de la Libération, trois représentations 14h00-15h30-17h00, départ dans la cour du Fort. Durée : environ 1h00. Tous publics.Gratuit.

Le Stammtisch au musée de la Libération

Le Stammtisch désigne une tablée traditionnelle dans les régions de langue allemande. Dans un coin réservé d’un bar ou d’un restaurant, les habitués se retrouvent pour discuter et s’amuser. Si vous souhaitez enrichir le débat, n’hésitez pas à y participer : le Stammtisch est ouvert à tous !

Le mardi 12 mai, musée de la Libération Fort du Roule - 19h00, durée : 1h30. Tous publics – Gratuit. 

 

 

Une installation de Jacky Oliver

Diplômée en orfèvrerie du Royal College of Art de Londres, Jacky Oliver construit depuis la fin des années 1990 une œuvre raffinée et émouvante, qui interroge les thématiques de l’identité, du corps, des sens et de la mémoire. Le métal est son support de prédilection, travaillé en sculptures monumentales ou en délicates installations.

En 2014, dans le cadre du 70e anniversaire de la Libération et de la fin de la Seconde Guerre mondiale, Jacky Oliver, a été invitée en résidence par le musée de Poole. Le port de Poole a en effet joué un rôle essentiel dans le développement de la guerre amphibie et des opérations alliées en 1944. Jacky Oliver a collecté, auprès des visiteurs du musée, des souvenirs liés au débarquement sur les plages normandes. Ces souvenirs ont ensuite été gravés par l’artiste sur une installation en forme de navires, qui évoquent à la fois les destructions liées à l'assaut mais aussi  la fragilité de la mémoire de cette période de l’histoire.

L’installation de Jacky Oliver explore également les thèmes émotionnels plus larges du départ et de la perte associée à un conflit. « Chaque témoin a son propre ressenti du Jour J, explique l’artiste. En créant une série d’éléments portant chacun un texte différent -manuscrit, tapé à la machine ou utilisant des images - j'ai essayé de transmettre dans cette œuvre une part de ces points de vue personnels. »

Du 1er février au 29 mars. Salle d'exposition permanente / salle "La bataille pour Cherbourg".

Alliés, ennemis et après ?

Du 8 mai au 30 novembre 2014, le musée de la Libération s’interroge sur les relations internationales à Cherbourg après la Libération.

L’exposition Alliés, ennemis et après ? pose la question des relations internationales cherbourgeoises après la Seconde Guerre mondiale, en se concentrant sur l’histoire des mentalités et la perception des anciens Etats, amis ou ennemis, par les Cherbourgeois. Comment Cherbourg reconstruit-elle son identité après quatre années d’occupation et plus d’une année d’administration américaine, jusqu’au jumelage avec la ville allemande de Bremerhaven en 1961 ? L’exposition s’appuie sur des documents d’archives, des documents iconographiques, ainsi que sur des objets issus de collections cherbourgeoises.

Des visites guidées de l’exposition sont organisées à 15h : Le 10 juillet Le 17 juillet Le 24 juillet Le 31 juillet 

Du 8 mai au 30 novembre 2014, Musée de la Libération.

Contactez-nous

Vous avez une question, une suggestion ? Laissez nous un message !

Du samedi 19 septembre 2015 au dimanche 20 septembre 2015

Les Journées Européennes du Patrimoine

L'édition 2015 des Journées Européennes du Patrimoine revient les 19 et 20 septembre !

Un selfie avec Napoléon, ca vous dit ?

Vous avez jusqu'au 20 septembre pour venir vous prendre en photo avec Napoléon. Envoyez-nous vos...

Ville de Cherbourg-Octeville